Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus réactif et personnalisé. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et comment les effacer et les bloquer.

Enregistrer dans les favoris E-mail Imprimer cette page

Secteur pharmaceutique : augmentation de 30% du nombre des autorisations de mise sur le marché de produits pharmaceutiques

Etude de Deloitte et Thomson Reuters sur la R&D dans le secteur pharmaceutique

Zurich, le 7 Janvier 2013

Entre 2010/2011 et 2011/2012, les autorisations de mise sur le marché (AMM) des grandes sociétés pharmaceutiques ont affiché une progression en volume de 30%, mais une diminution en valeur de même ampleur. Au cours de la même période, le nombre ainsi que la valeur des nouveaux produits en phase finale de développement ont doublé. Concernant les nouveaux produits, leur coût moyen de développement jusqu’à la mise sur le marché demeure assez stable à US$ 1’137 millions.

Pour la deuxième année consécutive, le taux de rendement interne (TRI) de l’investissement dans la recherche & développement (R&D) des grandes entreprises pharmaceutiques a diminué : de 7,7% en 2011, il est passé à 7,2% en 2012. C’est le constat que révèle la dernière étude publiée par les cabinets de conseil Deloitte et Thomson Reuters sur les rendements de la R&D des douze plus grandes sociétés pharmaceutiques mondiales. Une bonne nouvelle toutefois : les niveaux de rentabilité globale semblent se stabiliser car les entreprises ont pu augmenter le nombre de produits en phase finale de développement.

Augmentation de 30% des AMM en 2012

L’étude annuelle, intitulée «Measuring the return from pharmaceutical innovation 2012» montre une augmentation de 30% du nombre d’AMM entre 2010/2011 et 2011/2012. Toutefois, alors que les chiffres d’affaires prévisionnels des 32 produits nouvellement autorisés en 2010/2011 s’élevaient à US$ 309 milliards, ils ne représentaient plus que US$ 211 milliards d’USD pour les 41 mises sur le marché autorisées de 2011/2012.

Dix des douze entreprises interrogées ont présenté davantage de projets de produits en phase finale de développement. Le nombre de ces produits a doublé, passant de 35 en 2010/2011, à 78 en 2011/2012. Leur valeur prévisionnelle a également doublé, s’établissant à US$ 378 milliards en 2011/2012 par rapport à US$ 193 milliards en 2010/2011.

« Alors que le nombre des autorisations de mise sur le marché de produits pharmaceutiques a progressé d’environ 30% au cours des douze derniers mois, les chiffres d’affaires attendus de ces mises sur le marché ont chuté de 30%. Pour plus de la moitié des douze entreprises interrogées, cela s’est traduit par une baisse de la valeur nette réalisée lors de la commercialisation de leurs nouveaux produits. Seul l’avenir nous dira si l’évolution positive des produits en phase finale de développement permettra d’inverser cette tendance et entraînera une hausse de la rentabilité globale dans quelques années », a commenté Robert Reppas, responsable du secteur Life Sciences chez Deloitte AG en Suisse.

Les douze entreprises étudiées s’efforcent d’atténuer les effets négatifs imputables aux arrêts de projets en phase finale de développement. En 2010/2011, 19 projets ont été arrêtés et ce chiffre a été porté à 22 en 2011/2012. Les pertes de chiffres d’affaires correspondantes se sont élevées à US$ 73 milliards en 2010/2011 et à US$ 77 milliards  en 2011/2012.

Stabilité des coûts de développement

Entre 2010 et 2012, les coûts moyens de développement d’un produit jusqu’à sa mise sur le marché sont restés relativement stables. Ils sont passés de US$ 1’089 millions à US$ 1’137 millions, soit une progression de 4%.

« Les résultats de notre étude indiquent qu’en 2012, la performance des entreprises a semblé assez hétérogène par rapport à 2011. Il faudra quelques années avant de se faire une idée complète de la rentabilité de l’investissement en R&D et d’en tirer des conclusions définitives », a déclaré Robert Reppas, de la société Deloitte, à propos des résultats.

L’étude peut être téléchargée en cliquant ici.

Deloitte en Suisse

Deloitte (http://www.deloitte.ch/) compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil en gestion et du Corporate Finance. Avec près de 1’100 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 200’ 000 collaborateurs.

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse, la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, la société affiliée de DTTL en Grande-Bretagne, une « private company limited by guarantee » (société à responsabilité limitée selon le droit britannique) et à son réseau de sociétés affiliées, formant chacune une entité juridique indépendante et séparée. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l’audit, du conseil fiscal, du consulting et des services financiers aux entreprises avec plus de 12 000 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP met tout en œuvre pour la réussite de ses clients et de ses collaborateurs.

Deloitte SA est reconnu comme société d’audit agréée par l’Autorité fédérale en matière de révision (ASR) et par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). L’information contenue dans le présent communiqué correspond à l’état actuel au moment de sa distribution à la presse.

Contacts

Nom:
Marisa Steiner
Société:
PR & Communications
Fonction:
Téléphone:
+41 58 279 73 08
E-mail
masteiner@deloitte.ch
Restez connectés
Nous contacter