Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

La gouvernance à un tournant

Enjeux pour les comités de vérification


 Télécharger les fichiers ou documents  

Un optimisme prudent est revenu dans les conseils d’administration de nombreuses entreprises. Au-delà de la situation financière des entreprises, les investisseurs portent maintenant leur attention sur la stratégie et le rendement. Ils veulent savoir si les programmes de restructuration et de compression des coûts lancés il y a un an ont permis d’améliorer la performance de l’exploitation; ils s’intéressent aussi à la qualité des bénéfices et aux perspectives de bénéfices futurs. Afin de répondre aux besoins d’information des investisseurs, les comités de vérification doivent se concentrer sur trois domaines prioritaires : le changement de comportement des investisseurs, qui passent d’une mentalité de crise à une mentalité de reprise; la transformation de l’économie réelle; et le passage des PCGR du Canada aux Normes internationales d’information financière (IFRS).

La publication La gouvernance à un tournant de Deloitte explore la façon dont les comités de vérification peuvent aborder ces facteurs. Vous y trouverez des questions que pourraient poser les comités de vérification ainsi qu’un guide pratique à leur intention sur les lacunes courantes en matière d’information financière. La publication se divise en trois sections :

  • La section Répondre aux besoins d’information des investisseurs porte sur la manière dont le comité de vérification veille à ce que l’information fournie contienne des renseignements clairs et factuels propres à apaiser des investisseurs de plus en plus désabusés et prudents. Les comités de vérification auront particulièrement besoin de se concentrer sur la communication de l’information sur les résultats, l’amélioration de la divulgation des risques, les risques liés à la rémunération, l’incidence de l’appréciation du dollar canadien et l’information prospective.
  • La section Assurer le suivi de la conformité explique la nécessité, de la part des comités de vérification, d’élargir leur point de vue au-delà de la conformité technique. Pour mieux gagner et conserver la confiance des investisseurs, les comités de vérification devraient examiner soigneusement les problèmes liés à la conformité décelés par les organismes de réglementation, les politiques, comités et pratiques liés à la présentation de l’information, le relâchement de la vigilance au chapitre de l’attestation du chef de la direction et du chef des finances, et la lassitude de la fonction finance.
  • La section Normes internationales d’information financière (IFRS) jette la lumière sur les risques à l’égard desquels les comités de vérification doivent rester vigilants au cours de l’année du passage des PCGR du Canada aux IFRS. Ce thème est d’autant plus à propos que les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont décidé que, dans le cadre de leur programme d’examen de l’information continue en 2010, le sujet des informations à fournir dans le rapport de gestion relativement aux plans de transition aux IFRS pourrait bien susciter un intérêt accru de leur part.

La gouvernance à un tournant offre aux comités de vérification un cadre de discussion clair pour tous ces sujets.