Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Étude mondiale de 2010 sur la sécurité des services financiers

La menace sans visage

Global Security SurveyVu le nombre de vols de codes informatiques ayant récemment fait la manchette dans le monde entier, les cadres dirigeants responsables de la sécurité dans certaines des plus grandes institutions financières jugent maintenant qu’il est prioritaire d’investir dans les outils de gestion de l’identité et de l’accès. L’étude mondiale de 2010 sur la sécurité des services financiers (en anglais seulement) – qui en est à sa septième année – examine la sécurité de l’information au sein des institutions financières dans le monde. Par le biais d’entrevues avec des cadres dirigeants du secteur des technologies de l’information (TI) représentant plus de 350 institutions financières mondiales – notamment des banques, des établissements de traitement des paiements et des compagnies d’assurance – Deloitte a entrepris de découvrir les progrès que les leaders en matière de sécurité ont accomplis dans un contexte de guerre de l’information de plus en plus subtile.

Le système bancaire canadien est souvent cité comme un modèle de stabilité et l’étude démontre que les institutions financières canadiennes ont apporté d’importantes améliorations à la sécurité au cours de l’année écoulée. Le Canada était au deuxième rang pour ce qui est du nombre de répondants (71 %) qui estimaient avoir le mandat de satisfaire aux exigences de la réglementation sur la sécurité et disposer du financement requis à cette fin. Par ailleurs, le Canada mène le peloton en termes de budgets de sécurité : 76 % des répondants canadiens ont indiqué que leurs budgets de sécurité de l’information avaient augmenté.

Lisez notre rapport pour connaître les résultats détaillés et les données concernant les institutions financières canadiennes (en anglais seulement).