Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

La sous-traitance outre-mer dans le secteur des institutions financières

Les institutions financières canadiennes font preuve de plus de prudence que leurs


 Télécharger les fichiers ou documents  

Offshoring

Les sociétés de services financiers exploitent actuellement moins du tiers des possibilités d'économies de coûts offertes par la sous-traitance outre-mer, selon la troisième étude menée Deloitte Touche Tohmatsu (DTT) auprès de 62 institutions mondiales de services financiers, dont quelques sociétés canadiennes.

L'étude a révélé que les institutions financières à haute performance ont recours à la sous-traitance outre-mer pour 6,7 % de leurs effectifs mondiaux, ce qui se situe bien au-dessus de la moyenne de 3,5 % constatée dans l'étude. Si toutes les sociétés interrogées qui ont recours au transfert d'emplois à l'étranger maintenaient ce ratio de personnel « exemplaire », elles pourraient réduire leur base de coûts annuelle collective de 16 milliards de dollars américains – triplant ainsi leurs économies actuelles, qui se chiffrent à 5 milliards de dollars américains.

L’étude rapporte également que trop de sociétés de services financiers ne font pas preuve d'un engagement suffisant à l'égard de la sous-traitance outre-mer pour atteindre ce ratio. Certaines sociétés canadiennes de services financiers comptent notamment parmi les entreprises qui ont opté pour une approche trop prudente. L'étude conclut enfin qu'augmenter la portée et l'échelle des activités de sous-traitance outre-mer est une mesure clé pour réaliser ces économies potentielles.

Pour en savoir davantage, lisez l’étude «  Global Financial Services Offshoring »  (en anglais seulement)

Dernière mise à jour