Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Comment les fabricants peuvent faire du sourçage un avantage concurrentiel

Point de vue canadien sur un rapport mondial de Deloitte Innovation in emerging markets

Depuis quelques années, les fabricants sont confrontés à une attention soutenue de la part du public quant aux problèmes soulevés par la sécurité et la qualité des produits et les conséquences environnementales de la production étrangère. Ces questions exigent l’adoption de stratégies d’intervention rigoureuses par les fabricants qui ont une chaîne d’approvisionnement mondiale. Or, c’est précisément le genre de solutions que l’on trouve dans Innovation in emerging markets: Managing product sourcing risks in emerging markets  (en anglais seulement), une étude annuelle menée par le groupe mondial du secteur manufacturier de Deloitte.

Pour les fabricants qui ne s’approvisionnent pas sur le marché mondial, en particulier ceux qui exercent leurs activités au Canada, ces problèmes peuvent sembler leur donner raison de s’en tenir aux fournisseurs locaux. Toutefois, d’après Kurt Ritcey, associé et leader de la pratique de consultation en sourçage et approvisionnement de Deloitte Canada, cette façon de voir les choses est beaucoup trop simpliste. 

« La capacité d’une entreprise à évaluer les risques liés aux fournisseurs individuels, à mener des contrôles de la qualité et à gérer l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement peut lui procurer un avantage concurrentiel durable. »  

— Kurt Ritcey


Relever les défis du sourçage mondial
Le sourçage sur les marchés émergents continue de présenter de multiples défis. D’après l’étude de Deloitte, les dirigeants du secteur manufacturier s’attendent à ce que de plus en plus de gens réclament des normes plus rigoureuses et une plus grande transparence, des tests améliorés et davantage d’information pour apaiser les craintes quant à la sécurité, à la qualité des produits et aux normes environnementales. La demande de normes plus rigoureuses fera grimper les coûts – on en constate déjà les effets dans certains aspects de la chaîne d’approvisionnement. Par exemple, des fournisseurs ont commencé à augmenter leurs prix afin de tenir compte des coûts qu’ils doivent engager pour se conformer à des normes plus sévères.

« Face à ces tendances, on peut comprendre que les fabricants canadiens en concluent que le sourçage mondial est une option inquiétante et coûteuse, explique M. Ritcey. Toutefois, s’ils tiennent compte uniquement des risques et choisissent d’éviter le sourçage mondial sans analyser d’abord les besoins de leur entreprise, ils font erreur, affirme-t-il. Pour prendre une décision prudente, il faut d’abord avoir examiné à fond si le sourçage mondial est une option logique pour son entreprise en tenant compte à la fois des risques et des récompenses. »


Gérer les risques d’une chaîne d’approvisionnement mondiale

Les fabricants mondiaux prospères qui traitent avec des fournisseurs de marchés émergents prennent les moyens nécessaires pour atténuer les risques plutôt que de simplement les éviter. Si votre entreprise fait affaire avec une chaîne d’approvisionnement mondiale, voici quelques stratégies d’intervention efficaces pour faciliter la gestion des risques:

  • Faites une analyse objective de vos capacités en matière de sourçage mondial pour identifier les écarts et y remédier.
  • Renforcez vos normes en matière de sécurité, de qualité et d’environnement et communiquez les à vos partenaires pour en faciliter l’adoption.
  • Identifiez les fournisseurs sur les marchés émergents qui sont prêts et aptes à respecter des normes rigoureuses.
  • Améliorez la surveillance des fournisseurs au moyen de visites fréquentes de leurs installations, du partage des connaissances pour améliorer les compétences et les conditions de travail des fournisseurs, de tests plus fréquents et de modalités contractuelles plus contraignantes.
  • Bâtissez une chaîne d’approvisionnement durable en maximisant l’efficience du transport, en réduisant la consommation de carburant et d’énergie et en minimisant les stocks et le gaspillage.

Avant de traiter avec un fournisseur, M. Ritcey recommande de mener une analyse du « coût théorique » pour déterminer combien devrait coûter un produit ou une pièce en particulier. « Pour faire une analyse efficace, il est important que les fabricants sachent ce qu’implique la fabrication du produit – depuis les coûts de main d’œuvre et d’équipement jusqu’aux frais généraux et aux coûts des matières premières, précise-t-il. Même si l’analyse est complexe, le fait de connaître le coût théorique vous permettra d’économiser à long terme, car l’analyse permet de déterminer si le fournisseur peut vous fournir la qualité et la fiabilité que vous recherchez au prix qu’il demande. »

Repérer les débouchés
Même si le sourçage mondial reste une option complexe, les fabricants canadiens peuvent en tirer un avantage opérationnel s’ils prennent le temps de faire les choses correctement. Les entreprises qui renforcent les normes de leurs produits se placent dans une position favorable pour bâtir la valeur de la marque et demander des prix plus élevés. Elles améliorent également leurs chances de succès à long terme.

« La capacité d’une entreprise à évaluer les risques liés aux fournisseurs individuels, à mener des contrôles de la qualité et à gérer l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement peut lui procurer un avantage concurrentiel durable, explique M. Ritcey. En apprenant à raffiner et à maîtriser la gestion d’une chaîne d’approvisionnement mondiale, les fabricants peuvent exploiter de façon plus efficace les avantages du sourçage mondial. »

Pour en apprendre davantage sur les pratiques exemplaires en matière de sourçage adoptées par les fabricants mondiaux, lisez le document Innovation in emerging markets: Managing product sourcing risks in emerging markets  (en anglais seulement).

Pour avoir un aperçu des conclusions de l’étude en ce qui a trait aux fabricants sur les marchés établis et en développement, vous pouvez aussi télécharger un Résumé du rapport.

Dernière mise à jour