Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Optimisme prudent face aux signaux ambigus

L’immobilier en bref, automne 2009


 Télécharger les fichiers ou documents  

La fin de l’année approche, et certains signes donnent à penser que le pire de la récession est derrière nous. Mais est-ce bien le cas? Il semble que la réponse à la question de savoir si nous avons touché le fond et combien de temps durera cette période creuse varie selon la boule de cristal qu’on utilise. Ces impressions fausses et parfois contradictoires compliquent considérablement l’exercice de planification des entreprises pour les prochains 12 à 18 mois.

D’ici à la fin de l’année, nous prévoyons un regain d’activité sur les marchés de capitaux ainsi qu’une reprise dans certains secteurs de l’économie. Par contre, il est peu probable que la reprise soit suffisamment vigoureuse pour se prolonger jusqu’en 2010, et il faudra sans doute attendre jusqu’en 2011 avant que les données fondamentales du secteur de l’immobilier ne reprennent leurs droits. Par ailleurs, l’échéance imminente, en 2011, de titres adossés à des créances immobilières commerciales pourrait rendre la vie difficile aux propriétaires si l’équilibre sur les marchés de l’immobilier ne se rétablit pas dans l’intervalle.

Le numéro d’automne 2009 du Real Estate Review (en anglais seulement) passe en revue les principaux facteurs qui auront une incidence sur le secteur de l’immobilier au cours des mois à venir et il comporte également :

  • un survol de l’économie et des indicateurs positifs et négatifs;
  • un article traitant de la comptabilisation des immeubles de placement selon les IFRS;
  • un examen de la fiscalité de l’immobilier pour les 18 prochains mois;
  • une analyse des principaux événements ayant des répercussions sur le marché de l’immobilier commercial.