Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Les IFRS et le secteur minier

Les dix grandes questions comptables qui se posent aux émetteurs canadiens


 Télécharger les fichiers ou documents  

Les IFRS et le secteur minier

L’entrée en vigueur du passage des principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux Normes internationales d’information financière (IFRS) est prévue pour le 1er janvier 2011. Bien que la façon dont cette transition se déroulera soit propre à chaque entreprise, certaines industries seront confrontées à des questions et à des préoccupations semblables. Cela découle des changements importants apportés aux directives comptables, des questions particulières qui toucheront les entreprises adoptant les IFRS pour la première fois et de l’importance des données que les sociétés devront obtenir et tenir à jour à l’égard des différences sur le plan de l’information financière.

Le document intitulé Les IFRS et le secteur minier exprime le point de vue de Deloitte sur les principaux défis que posent les IFRS pour l’industrie minière. En voici un aperçu :

  1. Dépréciation d’actifs
  2. Ressources minières et immobilisations corporelles
  3. Provisions et obligations liées à la mise hors service d’immobilisations
  4. Regroupements d’entreprises, consolidation et structures d’accueil
  5. Coentreprises
  6. Coûts d’emprunt
  7. Devises
  8. Instruments financiers
  9. Impôts sur les bénéfices
  10. Première adoption des IFRS

Le passage aux IFRS pourrait s’avérer très complexe et nécessitera des investissements importants en temps et en ressources afin que la mise en œuvre de ces normes soit complétée à temps pour 2011. Puisque l’adoption des nouvelles normes aura une incidence sur les contrôles financiers, les processus de gestion et les systèmes technologiques connexes en place dans votre entreprise, la mise en œuvre des IFRS nécessitera la participation de l’ensemble des parties prenantes de votre entreprise.

Votre entreprise devra très probablement procéder à une analyse des écarts que présentent, par rapport aux IFRS, vos systèmes comptables actuels configurés pour les PCGR, et déterminer les protocoles touchés par ce changement. Elle devra également cerner les aspects pour lesquels des améliorations et de nouveaux processus et mesures de contrôle devront être mis en œuvre. Enfin, elle devra veiller à ce que le risque d’erreur soit réduit au minimum.

Dernière mise à jour