This site uses cookies to provide you with a more responsive and personalized service. By using this site you agree to our use of cookies. Please read our cookie notice for more information on the cookies we use and how to delete or block them.

Bookmark Email Print page

Étude 2011 sur les consommateurs de soins de santé au Luxembourg | Whitepaper


DOWNLOAD  

Conclusions principales et implications stratégiques

Étude 2011 sur les consommateurs de soins de santé au LuxembourgComment les citoyens perçoivent-ils l’efficience et l’efficacité des systèmes de santé ? Est-ce que les patients comprennent de manière adéquate les options qui s’offrent à eux en termes de traitement et leurs choix sont-ils éclairés ? Les choix des médecins et des hôpitaux sont-ils fait sur la base d’informations objectives quant à leur qualité, service et coût ?

Les prescriptions de médicaments et les tenants et aboutissants des traitements de substitution sont-ils pleinement compris par les consommateurs lorsqu’ils leur sont recommandés ? Les dispositifs actuels en matière d’assurance ou de couverture légale sont-ils satisfaisants ou obligent-ils les consommateurs à accepter des compromis?

Ces questions sont au coeur d’une discussion plus globale sur le mode relationnel entre tout système de santé, qu’il soit public ou privé, et ses utilisateurs finaux, les consommateurs. En 2011, le Deloitte Center for Health Solutions a réalisé une étude d’échantillons représentatifs auprès d’adultes dans douze pays afin de sonder leurs opinions et attentes sur leur système de santé.

Dans ces pays, on constate de nombreuses différences entre la structure et le fonctionnement des systèmes ainsi que dans les initiatives politiques et économiques de réformes des systèmes de santé nationaux. Les citoyens de chacun de ces pays se différencient fortement les uns des autres au niveau de leurs situations sociales, culturelles, économiques et générationnelles.

Ils n’en demeurent pas moins que, tous, sans exception affichent des positions tranchées sur la performance de leur système de santé respectif et sur ce qu’ils s’attendent à recevoir en matière de soins. Dans le présent rapport, nous vous proposons une analyse pouvant servir de référentiel à la consommation de soins de santé au Luxembourg.

Le consumérisme en santé: cadre conceptuel de cette étude

Conduite tous les ans aux États-Unis depuis 2008, et pour la première fois au Luxembourg cette année, l’étude longitudinale de Deloitte sur les consommateurs de soins de santé vise à apporter une vision exhaustive du consumérisme dans la santé. Cette vision entend s’affranchir des frontières de ce qu’on prend d’ordinaire en compte dans le périmètre de la santé et des soins. Outre les services traditionnellement dispensés par les médecins et dans les hôpitaux, le cadre de l’étude prend en considération les médecines alternatives en pleine expansion, les paramètres de prestation, les sources d’informations et les nouveaux programmes destinés à promouvoir le bien-être et la prise en main de sa santé, à répondre aux besoins de santé et au financement des soins.

Cette étude analyse les comportements, les attitudes et les besoins exprimés par les consommateurs dans six principaux domaines:

  • Mieux-être et hygiène de vie
  • Sources d’information
  • Services et offre de soins traditionnels
  • Services et offre de soins alternatifs
  • Assurance maladie
  • Politique de santé

Cette année, Deloitte a enquêté sur les consommateurs de soins de santé en Belgique, au Brésil, au Canada, en Chine, en France, en Allemagne, au Luxembourg, au Mexique, au Portugal, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Les principaux enseignements tirés des résultats au Luxembourg sont indiqués dans le présent rapport de synthèse. Un rapport global qui met en perspective les conclusions obtenues dans les 12 pays de l’étude ainsi que des rapports propres à chaque pays sont disponibles à l’adresse suivante :
www.deloitte.com/us/2011consumerism

Méthodologie de l’étude

Un échantillon représentatif de 430 adultes luxembourgeois, âgés de 18 ans et plus, a été interrogé en mai 2011 au moyen d’un questionnaire en ligne. Cet échantillon est représentatif de la population du pays en termes d’âge et de sexe. La marge d’erreur aux réponses est de +/- 4,1 %, avec un indice de confiance de 0,90.

Le questionnaire comptait 69 questions, avec 30 questions potentielles d’approfondissement. Il était disponible en version française et luxembourgeoise. Les participants ont d’abord été interrogés sur leurs comportements récents, puis sur leurs attitudes pour chaque domaine considéré afin de réduire le biais potentiel des réponses.

Contexte : le système de soins de santé au Luxembourg

Le Luxembourg dispose d’un système de protection social universel qui couvre toutes les personnes qui exercent ou ont exercé une activité salariée au Luxembourg ainsi que leur famille. Selon l’OCDE, la couverture totale d’assurance santé privée et publique du pays est de 97,8 % de la population. Le système est financé par les cotisations sociales obligatoires versées par les employés et les employeurs (qui représentent environ la moitié du financement du système), ainsi que par une contribution versée par l’État. L’assurance légale couvre les services de soins les plus indispensables, mais une part importante de la population contracte par ailleurs une assurance complémentaire sur une base volontaire.

Page Last Updated

Related links

  • Deloitte Luxembourg healthcare service offering
    The depth of our global and local expertise in the area of life sciences & healthcare enables us to provide our clients with general as well as specific insights and forecast of their environments.

Share

 

Stay connected:
Get connected
Share your comments
More on Deloitte Luxembourg
Learn about our site

Recently published