Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et mieux adapté. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et les informations relatives à leur effacement ou leur blocage.

Favori Email Imprimer cette page

L’entreprise en difficulté en France

S’adapter à la crise


DOWNLOAD  

L’année 2012 est marquée par une accélération des défaillances au dernier trimestre, liée à une conjoncture générale défavorable en Europe, notamment pour les sociétés de plus de 50 salariés. La 8e édition de cette étude Deloitte / Altares dresse un bilan des procédures de prévention et de traitement des difficultés des entreprises sur la période 2008- 2012.

Les points majeurs :

  • le recours aux procédures de traitement amiable est en nette augmentation par rapport à 2011 (+15%), confirmant l’intérêt de l’anticipation des difficultés, notamment par des sociétés de taille importante. Le mandat ad hoc reste la procédure la plus utilisée.
  • Bien qu’en augmentation, la part des procédures de sauvegarde reste limitée à 8% du total des procédures de redressement judiciaire. En effet, la perte de confidentialité, combinée à une absence d’anticipation des difficultés, pousse les sociétés à retarder le traitement de leurs difficultés et à entrer directement en redressement judiciaire.
  • Les liquidations judiciaires directes, presque uniquement représentées par de très petites entreprises, constituent toujours plus des 2/3 des défaillances enregistrées.
  • Savoir-faire, niveau de productivité, R&D, formation reconnue des salariés, positionnement géographique et diversité des industries ou services en France, permettent d’envisager un redressement de la situation.

 

Plus de détails dans l’étude

 

Au cours des mois de janvier et février 2013, Deloitte et Altares ont analysé les ouvertures de procédures amiables et collectives sur la période 2008-2012, auprès de 13 Tribunaux de Commerce ou chambres commerciales de Tribunaux de Grande Instance.

Restez connectés
En savoir plus
sur Deloitte