Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et mieux adapté. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et les informations relatives à leur effacement ou leur blocage.

Favori Email Imprimer cette page

European Power of Construction 2012


DOWNLOAD  

La 10e édition de l’étude annuelle EPOC dresse l’état des lieux du marché et révèle le classement des principaux groupes cotés du secteur de la construction sur la base des comptes 2012. Elle présente leurs performances en matière de chiffre d’affaires, de capitalisation boursière, d’internationalisation, de diversification, d’endettement et de ratios financiers. Depuis le début de la crise financière, la récession économique affecte considérablement le secteur de la construction. Selon la Commission européenne, 2013 sera la cinquième année consécutive de baisse des investissements (- 2,2%).

Découvrez les tendances majeures :

  • le maintien de la croissance de l’activité des grands groupes européens s’explique par une politique de croissance externe et une stratégie d’internationalisation tirée par le besoin massif d’investissements en infrastructures dans les pays émergents. Le chiffre d’affaires cumulé des 50 plus grands groupes cotés a progressé de 7%.
  • Toutefois, on estime que le volume de construction dans l’Union Européenne en 2013 atteindra 1,27 trillion d’euros, soit le niveau le plus bas observé depuis le milieu des années 90.
  • Le Top 20 a vu sa capitalisation boursière progresser de 6%, mais les marges opérationnelles s’établissent à 2,6%, soit une diminution de 0,8% par rapport à 2011.
  • L’Allemagne et la France demeurent les marchés les plus dynamiques de l’Union européenne avec des investissements de l’ordre de 260 milliards d’euros.
  • Avec quatre groupes dans le Top 10, la France reste en tête du classement par pays.

Pour en savoir plus sur les défis et opportunités du secteur, consultez l’étude (en anglais).

Restez connectés
En savoir plus
sur Deloitte