Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et mieux adapté. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et les informations relatives à leur effacement ou leur blocage.

Favori Email Imprimer cette page

Global Defense Outlook 2013

Découvrez pourquoi le fossé se creuse entre l’aéronautique commerciale et l’aéronautique de Défense.


DOWNLOAD  

Ce rapport étudie les politiques, les pratiques et les tendances des 50 pays dont les dépenses militaires représentent plus de 97% de la dépense mondiale du secteur. En 2013, les décideurs sont confrontés à une nouvelle difficulté : assurer à la fois la stabilité et la sécurité de l’Etat, répondre à la demande croissante de services sociaux, tout en limitant les dépenses publiques.

Découvrez les points majeurs :

  • Les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France et le Japon génèrent environ 64% de la dépense mondiale en matière de défense.
  • Les stratégies de défense sont en ligne avec les différents modèles de croissance économique. Les pays à fort revenu ont ralenti leurs dépenses militaires afin de pouvoir répondre à la demande intérieure d’investissement social et de lutte contre l’austérité. Les pays à faible revenu, portés par une croissance économique soutenue et des niveaux de dette inférieurs, ont des niveaux de dépenses militaires élevés car ils sont confrontés à l'instabilité et à des problèmes de sécurité régionale.
  • La dénucléarisation, le déclin des forces d’intervention polyvalentes, la montée des forces d’opérations spéciales et le « cyber » façonnent les politiques, les niveaux d’investissement et la structure des forces armées.
  • la période 2013-2017 sera caractérisée par la baisse des budgets de défense dans les Etats à revenu élevé. Les pays à faible revenu augmenteront encore leurs dépenses et seront de plus en plus actifs en matière d’armes, de R&D et de commerce.

Plus de détails dans l’étude (en anglais).

Restez connectés
En savoir plus
sur Deloitte