Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et mieux adapté. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et les informations relatives à leur effacement ou leur blocage.

Favori Email Imprimer cette page

Fusions-acquisitions : la course à l'avantage concurrentiel


DOWNLOAD  

Fusions-acquisitions : la course à l'avantage concurrentielL’émergence des pays BRIC – Brésil, Russie, Inde et Chine – a pris une tournure nouvelle ces dernières années : ils jouent désormais un rôle clé dans les opérations de fusions-acquisitions internationales. Les entreprises de ces quatre pays représentent près de 50 % de l’ensemble des opérations des pays émergents depuis 2005. La firme a examiné plus de 2 000 transactions et analysé les tactiques adoptées.

L’étude révèle une approche contrastée des stratégies de marché, mais également une modification de l’importance relative des secteurs et des zones géographiques en termes d’opportunités transactionnelles depuis la crise financière.

  • Les BRIC utilisent les acquisitions pour exercer leur influence sur les futurs marchés-clés.
  • Le secteur de la grande distribution a connu la plus forte progression des transactions réalisées par les pays émergents.
  • Les entreprises brésiliennes consolident dans un premier temps leur position de leaders du marché sud-américain avant de s’en servir pour renforcer leur développement international.
  • L’Europe reste la destination favorite des entreprises russes et constitue la cible de 75 % des opérations mondiales.
  • Les entreprises indiennes ont commencé à étendre leur influence à l’Afrique, où elles ont réalisé certaines de leurs opérations les plus importantes.
  • Malgré les incertitudes économiques, les opérations de fusions-acquisitions des entreprises chinoises à l’étranger ont augmenté de 65 % entre 2005 et 2011.

Pour plus de détails, téléchargez la publication.

Restez connectés
En savoir plus
sur Deloitte