Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus réactif et personnalisé. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et comment les effacer et les bloquer.

Enregistrer dans les favoris E-mail Imprimer cette page

Le Trading d'énergie et de matières premières entre dans une nouvelle ère

Deloitte a analysé les problématiques actuelles dans le secteur du trading d'énergie et de matières premières

Zurich, le 11 février 2013

Le rôle des traders dans le domaine de l'énergie et des matières premières connaît une mutation accélérée, alors que le trading physique entre dans une ère nouvelle en termes de complexité et d'échelle. La société Deloitte en Suisse, prestataire de services professionnels, a analysé les problématiques et les tendances actuelles propres à l'une des activités de négoce les plus importantes dans le monde.

L'évolution des conditions économiques au niveau international engendre de nouvelles opportunités et de nouveaux défis en ce qui concerne le trading d'énergie et de matières premières. Qu'il s'agisse du pétrole, des métaux ou des matières premières agricoles, les sociétés internationales de trading voient leur champ d'action s'élargir. La société Deloitte en Suisse expose son point de vue sur les enjeux et les défis auxquels ces dernières se trouvent confrontées.

Vers de nouveaux modèles économiques dans le domaine du trading

Le secteur du trading d'énergie et de matières premières poursuit sa mutation accélérée alors qu'un nombre croissant de sociétés de trading s'oriente vers un modèle économique plus intégré. Depuis quelques années, ces dernières multiplient leurs acquisitions d'actifs dans les domaines de la production, de la logistique, du stockage ou des activités d'aval, leur apportant une exposition à l'ensemble de la chaîne de valeur.

« Comparée à un modèle purement axé sur le négoce dans lequel le capital de l'entreprise est essentiellement immobilisé dans des positions à court terme, l'acquisition d'actifs ouvre de nouvelles possibilités mais nécessite une mobilisation du capital sur une plus longue durée, ce qui n'est pas sans conséquences pour la stratégie de financement des activités dans leur ensemble », explique Chris Jones, responsable du secteur Energy & Resources chez Deloitte.

Ce besoin de mobiliser davantage de capitaux et à plus long terme, allié à un accès restreint au crédit dans le contexte actuel, pousse les entreprises du secteur à innover et à étudier de nouveaux moyens de financer leurs activités de courtage et d'exploitation d'actifs.

« Face à la baisse de disponibilité du crédit, il est essentiel d'évaluer et d'utiliser intelligemment les différents outils de financement qui existent », poursuit Chris Jones.

Les défis en matière de risque, de réglementation et de Compliance

La gestion du risque est une compétence clé pour les maisons de trading. Or, l'évolution du paysage en matière de financement est susceptible de donner naissance à de nouvelles exigences réglementaires. En outre, le flot continu de règles controversées et en préparation (notamment sur la déclaration et la compensation de positions) ou la question de l'expansion sur les marchés émergents (où le nationalisme à l'égard des ressources progresse) sont autant de défis qu'il faudra relever. « Quelle que soit la forme finale que prendra le nouveau cadre réglementaire, de nombreux acteurs du marché estiment qu'il est mis en place pour durer. Comme pour tout défi réglementaire ou lié à la conformité, les gagnants seront ceux capables d'anticiper afin d'intégrer ces évolutions dans leurs pratiques quotidiennes », indique Chris Jones.

Les lieux d'implantation privilégiés par les traders

Genève, Zoug, Londres, Stamford, Houston et Singapour sont aujourd'hui les principaux centres de trading. L'analyse effectuée par Deloitte laisse penser que les mutations sous-jacentes du marché, tant du point de vue de l'offre que de la demande, pourraient conduire au développement de certains centres ou à l'émergence de nouveaux. L'élément clé dans le choix d'un site est la capacité à recruter des collaborateurs talentueux disposant des compétences requises. Certaines villes, telles que Genève avec son « Master of Arts in International Trading, Commodity Finance and Shipping », s'efforcent de développer leur réservoir de talents dans le domaine du trading.

Les conclusions du rapport Deloitte sont fondées sur les résultats d'entretiens menés auprès d'associés Deloitte à travers le monde et sur des discussions avec des responsables du secteur de l'énergie et des matières premières.

Vous pouvez télécharger cette étude en cliquant ici.

Deloitte en Suisse

Deloitte (http://www.deloitte.ch/) compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil en gestion et du Corporate Finance. Avec près de 1’100 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 200’000 collaborateurs.

 

 

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about. Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs. Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Contacts

Nom:
Chris Jones
Société:
Responsable du secteur Energy & Resources
Fonction:
Téléphone:
+41 (0)58 279 81 57
E-mail
chrispjones@deloitte.ch
Nom:
Marisa Steiner
Société:
PR & Communications
Fonction:
Téléphone:
+41 58 279 73 08
E-mail
masteiner@deloitte.ch
Restez connectés
Nous contacter