Ce site utilise des cookies dans le but de vous fournir un service plus réactif et personnalisé. Merci de bien vouloir lire la notice d'information sur les cookies et comment les effacer et les bloquer.

Enregistrer dans les favoris E-mail Imprimer cette page

CFO suisses : regain d’optimisme pour 2013

Perspectives 2013 du sondage Deloitte auprès des CFO en Suisse

Zurich, le 31 janvier 2013

Fin 2012, l’état d’esprit des directeurs financiers suisses était beaucoup plus optimiste qu’un an auparavant: 78% des CFO tablaient sur un cours du franc stable et 73% ne prévoyaient pas de récession en Suisse au cours des deux prochaines années. Les prévisions de chiffres d’affaires et de marges se sont également améliorées par rapport à l’année précédente. C’est ce que révèle la dernière édition du sondage Deloitte auprès des CFO en Suisse.

La centaine de directeurs financiers interrogés en Suisse par Deloitte fin 2012 envisagent l’année 2013 avec optimisme.

Les exemples suivants illustrent l’état d’esprit majoritairement positif des directeurs financiers:

  • Les craintes de récession des CFO ont baissé de 38 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Actuellement, 73% des directeurs financiers suisses pensent qu’il n’y a pas de risque de récession en Suisse au cours des deux prochaines années.
  • L’absence de récession ne signifie pas pour autant un boom économique: même si près d’un tiers des CFO tablent sur une évolution positive de la conjoncture pour les 12 prochains mois, ils sont presque autant à prévoir une évolution négative. L’incertitude économique reste donc très palpable.
  • Les directeurs financiers sont plus optimistes pour leur propre entreprise que pour la Suisse. Si fin 2011 ils étaient encore 52% à être moins optimistes concernant les résultats de leur entreprise, ils ne sont plus que 23% actuellement.
  • Les perspectives de chiffres d’affaires se sont elles aussi fortement améliorées. Alors que fin 2011 plus des deux tiers des CFO s’attendaient encore à une baisse des chiffres d’affaires, ils ne sont plus que 28% aujourd’hui. Les CFO continuent certes de ressentir la pression sur les marges, mais celle-ci a baissé significativement par rapport à l’année précédente.
  • L’apaisement actuel de la crise de l’euro a également contribué à l’amélioration des perspectives pour le cours du franc suisse. 78% des CFO tablent sur un cours euro/franc de 1,20 ou plus lors des 12 prochains mois. Ceci représente 20 points de plus qu’il y a six mois.

« L’optimisme des CFO pour 2013 est très réjouissant », commente Michael Grampp, chief economist chez Deloitte. « L’apaisement actuel de la crise de l’euro et l’accalmie sur le front monétaire sont des raisons principales expliquant ce climat positif. Si la Suisse reste épargnée par des chocs extérieurs, l’année 2013 pourrait être une très bonne année pour les entreprises. »

A propos du sondage Deloitte auprès des CFO

Chaque trimestre, Deloitte procède à un sondage auprès des directions financières de grandes entreprises basées en Suisse. Au total, 101 CFO ont pris part à la quatorzième édition de ce sondage, effectuée fin 2012. Environ 30% d’entre eux représentaient une société cotée et 70% étaient issus de grandes entreprises privées.

Le sondage Deloitte auprès des CFO est une publication unique en son genre en Suisse. Il est également mené par Deloitte DTTL dans 19 autres pays.

Vous trouverez les résultats dans leur intégralité en cliquant ici.

Deloitte en Suisse

Deloitte compte parmi les principales sociétés suisses fournissant des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du conseil en gestion et du Corporate Finance.
Avec près de 1’100 collaborateurs répartis dans les villes de Bâle, Berne, Genève, Lausanne, Lugano et Zurich (siège), Deloitte propose ses services à des entreprises et des institutions de toutes formes juridiques et de toutes tailles, et opérant dans tous les secteurs d’activité. Deloitte SA est une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL). Les sociétés affiliées de DTTL sont représentées dans plus de 150 pays avec environ 200’ 000 collaborateurs.

 

 

Note aux rédacteurs

Dans le présent communiqué de presse la désignation Deloitte fait référence à Deloitte SA, une filiale de Deloitte LLP, qui est la société britannique affiliée de Deloitte Touche Tohmatsu Limited ('DTTL'). DTTL est une « UK private company limited by guarantee » (une société à responsabilité limitée de droit britannique), dont les sociétés affiliées constituent des entités juridiques indépendantes et séparées. Pour une description détaillée de la structure juridique de DTTL et de ses sociétés affiliées, veuillez consulter le site www.deloitte.com/ch/about.

Deloitte LLP et ses filiales font partie des leaders dans le domaine de l'audit, de la fiscalité, du conseil et des fusions-acquisitions avec plus de 12'600 collaborateurs de premier plan au Royaume-Uni et en Suisse. Reconnu comme employeur de choix grâce à ses programmes novateurs en matière de ressources humaines, Deloitte LLP recherche l'excellence pour ses clients et ses interlocuteurs.
Deloitte SA est reconnue comme société d'audit agréée par l'Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) et par l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

L'information contenue dans le présent communiqué est correcte au moment de sa distribution à la presse.

Contacts

Nom:
Dr. Michael Grampp
Société:
Chefökonom Deloitte AG
Fonction:
Téléphone:
+41 (0)58 279 68 17
E-mail
mgrampp@deloitte.ch
Nom:
Marisa Steiner
Société:
PR & Communications
Fonction:
Téléphone:
+41 58 279 73 08
E-mail
masteiner@deloitte.ch
Restez connectés
Nous contacter