Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Le blogue iDées Deloitte

Water splashing

Données massives : plus rime-t-il avec mieux?

par Jane Griffin



Dans une récente étude, Deloitte a déterminé les différents obstacles qui empêchent les organisations d’utiliser judicieusement l’analytique des affaires. Ces obstacles se résument à un leadership qui ne soutient ni ne comprend les avantages de l’analytique, à une infrastructure technologique désuète et à la qualité et la quantité des données recueillies1.

Malgré tout, de nombreuses organisations ont encore l’intention d’explorer les données massives, même si les résultats génèrent plus d’information et pas nécessairement plus de perspective.

Appliquons le principe de Pareto :
Si 80 pour cent de la valeur provient de 20 pour cent des données, force est de constater qu’il y a beaucoup de gaspillage.

Ne vous lancez pas dans l’aventure des données massives au détriment de la valeur des plus petits ensembles de données. Il y a de la place pour les deux, et chacun offre des avantages différents pour relever des défis différents.

Pour certaines organisations, les données massives sont essentielles à leur stratégie. Pour d’autres, elles représentent une distraction onéreuse. Pour déterminer si les données massives peuvent réellement aider votre organisation, il vous faut répondre à des questions.

Quelles sont les perspectives qui pourraient rendre votre organisation plus compétitive? (Partagez ce tweet) Devriez-vous utiliser les données massives? Si oui, par où devriez-vous commencer?

L’exploitation des données massives ne veut pas dire posséder d’importantes capacités analytiques. De nombreuses organisations passent à l’action avec des ressources qu’elles détiennent déjà. En fait, elles travaillent en parallèle avec leurs actifs actuels en gestion de l’information, veille stratégique, exploration de données et analytique traditionnelle. Avant de vous lancer dans l’aventure, prenez le temps d’examiner tous les enjeux. Ne vous laissez pas aspirer par la vague.

Il est important de tirer profit des données que vous possédez déjà, qu’elles soient petites, massives, structurées ou non structurées. Souvenez-vous que le but recherché est plus de perspective, plutôt que plus d’information.

Le potentiel des données massives est considérable. Mais, une fois les limitations de la taille, du type, de la source et de la complexité des données utiles franchies, votre organisation peut se poser des questions décisives. Avant de commencer à investir pour acquérir plus de données, vous devez savoir exactement à quoi elles vont vous servir.

Un océan de données massives : plonger ou s’immerger lentement? vous aidera à tirer parti des perspectives de vos données en explorant les avantages et les défis d’utiliser les données massives.

 

1.Sondage mondial sur les avantages de l’analytique (en anglais), Deloitte, 2013

 



Jane Griffin Jane Griffin, leader des Services d’analytique de Deloitte pour les Amériques, aide les organisations à utiliser l’analytique pour prendre des décisions judicieuses.

Joignez-vous à la communauté

Blogue iDées  Blogue iDées

LinkedIn  LinkedIn

Twitter  Twitter

Deloitte facebook  Facebook

Deloitte youtube  YouTube