Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Jalons historiques

L'implantation de Deloitte au Canada : sous le signe de l'excellence

L’histoire du cabinet remonte à près de 150 ans. Touche Ross et Deloitte Haskins & Sells Samson Bélair sont eux-mêmes issus de la fusion de dizaines d’autres cabinets – grands et petits, locaux ou affiliés à un géant mondial – depuis Saint-Jean (Terre-Neuve) jusqu’à Victoria (Colombie-Britannique). Leur histoire est aussi celle de la comptabilité au Canada.

C’est au milieu du XIXe siècle, quand la profession fait ses premiers pas, que William Welch Deloitte fonde un cabinet d’experts-comptables à Londres, en Angleterre, et Philip S. Ross ouvre un cabinet à Montréal. Les normes professionnelles sont rares, voire inexistantes, les stagiaires travaillent pour presque rien et les comptables se disputent les contrats auprès de débiteurs. L’insolvabilité constitue alors la base de la pratique. On ne s’étonnera donc pas que Ross doive arrondir ses fins de mois d’aide-comptable en vendant des fournitures pour bateaux à Glasgow.

Tout est bouleversé lorsque les sociétés de capitaux voient le jour dans les années 1870. Il faut maintenant que des vérificateurs indépendants protègent les intérêts du public investisseur. Deloitte est considéré comme un comptable hors pair par les plus grands industriels britanniques de l’époque. Il devient vérificateur pour la Great Western Railway et aide beaucoup de grandes entreprises à gérer leurs affaires. Son cabinet prenant une ampleur internationale, il ouvre des bureaux en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde. Son premier bureau canadien ouvre ses portes à Montréal en 1912.

George A. Touche & Co. s’établit au Canada en 1909 en ouvrant à Montréal un bureau affilié au cabinet d’experts-comptables George A. Touche, fondé à Londres, en Angleterre, en 1899. Touche est un internationaliste et travaille activement dans le domaine des fonds d’investissement. Comme Deloitte, il ouvre des bureaux dans d’autres pays. Au Canada, son expansion gagne rapidement l’Ouest, où la concurrence est faible et les occasions de faire des affaires et de croître abondent.

Charles Waldo Haskins et Elijah Watt Sells créent un cabinet à New York en 1895. Comme Deloitte, ils sont actifs dans le secteur ferroviaire. Les deux cabinets commencent à collaborer en 1895.

L'émergence de standards professionnels
À cette époque, les fonctions de vérification et de consultation des comptables prennent le dessus sur le travail d’insolvabilité. Avec l’évolution de l’économie et de la profession, on se préoccupe des normes professionnelles et de la formation. Nombre des fondateurs de cabinets militent en faveur de l’élaboration de ces normes.

  • Deloitte contribue à la fondation de l’Institute of Chartered Accountants of England and Wales, dont il est le président.
  • Ross participe à la création de l’Association des comptables de Montréal, un des premiers regroupements de comptables professionnels en Amérique du Nord.
  • Touche et Ross plaident en faveur d’une organisation professionnelle de certification des normes.
  • Haskins participe à la fondation de la New York State Society of CPAs et de la School of Commerce, Accounts and Finance de l’université de New York.
  • Sells préside l’ American Association of Public Accountants et l’ American Institute of Accountants (qui sont devenus l’AICPA).
  • J. Arthur LaRue milite pour que les examens de CA soient offerts dans les deux langues officielles.
  • Lucien Bélair est administrateur de l’Association canadienne d’études fiscales et président de la Société des comptables agréés du Québec (devenue l’Ordre).

Expansion dans les provinces et au-delà des frontières
En 1909, J. Arthur LaRue fonde le premier cabinet d’experts-comptables à Québec et la première pratique canadienne française du Québec. Son cabinet, qui a une clientèle prestigieuse, devient Samson Bélair au terme d’une série de fusions. Lucien Bélair est un des premiers associés du Cabinet et l’un des plus éminents, tout comme Maurice Samson, qui dirigeait son propre cabinet à Québec avant de fusionner en 1929 avec LaRue & Trudel.

En 1925, les cabinets de Deloitte, Plendar & Griffiths & Co. et Haskins & Sells fusionnent au Canada, à Cuba et au Mexique. Dans les années 20, l’expansion économique mondiale crée une forte demande pour des services professionnels de vérification et de consultation. Deloitte, Plender, Haskins & Sells et d’autres cabinets de renom accordent dorénavant plus d’importance à la recherche et à la formation.

En 1958, George A. Touche & Co. et P.S. Ross & Sons fusionnent pour former Touche Ross. L’Ouest n’est pas encore entièrement remis de la dépression des années 30, et Touche veut prendre de l’expansion vers l’est. Le cabinet de Ross, bien implanté dans le centre financier de Montréal, a besoin des liens nationaux et internationaux de Touche. La même année, Touche Ross forme une association internationale avec les pratiques de Touche au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Diversification et mondialisation
Les économies d’échelle et les progrès technologiques forcent la consolidation des petites entreprises locales et donnent naissance à des sociétés nationales et internationales. Les affiliations internationales se multiplient et la consultation prend une place importante dans les grands cabinets d’experts-comptables. Cependant, pour éviter les conflits d’intérêt, il faut séparer les services de consultation des autres fonctions comptables. Ross se lance dans la consultation en 1946 et Touche, dans les années 50. La filiale de consultation issue de leur fusion, P.S. Ross & Partners - Management Consultants, réalise des missions en Égypte, en Corée, au Pérou, au Panama, au Malawi, en Indonésie, en Jamaïque, aux Bahamas et au Mexique dans les années 60 et 70.

Dans les années 60, 70 et 80, les mêmes forces économiques et technologiques qui ont provoqué des consolidations au sein des entreprises clientes amènent les cabinets d’experts-comptables locaux à fusionner entre eux et à s’affilier aux bureaux de grands cabinets multinationaux. Il faut désormais croître pour combler tous les besoins des clients. Pour rester concurrentiels, les cabinets doivent investir massivement dans les technologies de l’information. Touche Ross et Deloitte Haskins & Sells Samson Bélair doivent leur croissance à des fusions qui leur ont permis de devenir deux des plus grands et des plus influents cabinets d’experts-comptables et de conseillers au Canada, avec des contacts très étroits partout dans le monde.

Un nouveau millénaire : croissance rapide continue
Leur fusion en 1990 marque le début d’une ère de croissance organique rapide au Canada et fait naître la nécessité de créer une stratégie mondiale. En avril 1999, notre Cabinet entre dans une nouvelle phase : de concert avec ses cabinets homologues, il s’aligne sur notre affilié mondial, Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL), un des plus importants cabinets de services professionnels au monde. En mai 2000, il franchit l’étape suivante, celle de l’intégration avec DTTL. D’ici 2003, tous les cabinets de DTTL seront intégrés et nous aurons atteint notre objectif à l’échelle internationale, soit d’offrir à nos clients le meilleur service au monde en ce nouveau millénaire.

Le 3 juin 2002, Samson Bélair/Deloitte & Touche a finalisé la transaction permettant à plus de 1 000 associés et employés d’Andersen Canada de se joindre au Cabinet. Samson Bélair/Deloitte & Touche devenait ainsi le plus grand cabinet de services professionnels au Canada avec un effectif de plus de 6 600 personnes et des revenus estimés à plus de 1,1 milliard de dollars. Nous avons ainsi créé quelque chose de spécial : un cabinet de services professionnels de prestige qui est reconnu pour ses gens de talent, se distingue par sa clientèle, et occupe sur le marché une position lui procurant des avantages d’échelle tout en fournissant à nos clients un service indéfectible répondant aux besoins locaux.

En 2003, Deloitte intègre la pratique de la Consultation à celle du Cabinet. Deloitte est reconnu pour ses gens de talents et se distingue par ses clients et par sa part de marché à l'échelle internationale et locale.