Ce site utilise des témoins dans le but de vous fournir un service plus personnalisé et plus rapide. En faisant usage de ce site, vous acceptez nos conditions d’utilisation des témoins. Veuillez lire notre déclaration sur l’utilisation des témoins pour obtenir plus de renseignements sur les témoins que nous employons et sur la façon de les supprimer ou de les bloquer.

Favori Courriel Imprimer cette page

Rester au sein de la famille Deloitte

Garder le contact permet aux anciens de conserver leurs relations avec amis et collègues

Rester au sein de la famille Deloitte Qu’est-ce qui manque le plus aux anciens de Samson Belair/ Deloitte & Touche? C’est le calibre des gens avec qui ils ont eu l’occasion de travailler et l’ambiance de camaraderie qui règne au Cabinet. « On passait de très bons moments ensemble. On travaillait aussi beaucoup. C’était un peu comme à l’université », se souvient Tracey White, ancienne d’Halifax. « Il s’est tissé entre nous des liens solides. C’étaient tous des gens intelligents, dotés d’une puissance de travail extraordinaire », ajoute-t elle. L’associé de Calgary Chris Johnston fait, lui aussi, l’éloge des gens de Deloitte : « Sur ce plan-là, il n’y pas mieux que Deloitte. On y côtoie des collègues formidables. Cela n’existe nulle part ailleurs. »


Les anciens apprécient aussi énormément la possibilité qu’ils ont eue d’apprendre au contact de leaders influents et de s’acquitter de tâches importantes. « On apprenait tant de choses, et il régnait un véritable esprit de camaraderie; on formait comme une famille », affirme Amy Glynn. À l’arrivée de Tracey et d’Amy, les effectifs de l’équipe étaient assez réduits, mais elle allait bientôt connaître une croissance explosive. « Nous n’étions qu’une poignée de conseillers », confirme Tracey. C’est à ce moment-là qu’Alan MacGibbon en a pris la tête, et la pratique de la Consultation s’est rapidement développée. « Nous avons eu une chance incroyable de faire partie de ce groupe et d’avoir contribué à son essor. Et Alan est un authentique visionnaire. C’était un honneur de travailler avec des gens de ce calibre. » Tracey a dernièrement repris contact avec Alan et d’autres collègues de ces années-là, lors d’une rencontre des anciens, à l’occasion des Jeux olympiques, dont Deloitte était un des commanditaires. « J’ai pu revoir une foule de gens de l’époque », dit-elle. Alan était là en compagnie de son épouse, Glynis. « Nous nous sommes demandé des nouvelles des enfants, comme si c’était une réunion de famille. Je me souviens des leurs, quand ils étaient petits, poursuit-elle, et, maintenant, ils ont terminé leurs études universitaires! »

On passait de très bons moments ensemble. On travaillait aussi beaucoup. C’était un peu comme à l’université »
- Tracey Whyte

 

Même ceux qui poursuivent leur carrière ailleurs et ne reviennent jamais chez Deloitte semblent avoir gardé d’excellents souvenirs de leur passage au Cabinet. « Je considère Deloitte comme l’une des meilleures entreprises dans lesquelles j’ai travaillé », déclare Litsa Popowich, ancienne de chez Deloitte basée à Toronto, devenue vice-présidente principale chez Loblaw. « Je prise beaucoup les gens que j’y ai connus, car nous partageons un lien commun », confie-t elle. Tracey renchérit : « Je dis toujours que Deloitte a été une boîte fantastique où travailler et un excellent terrain d’apprentissage. Bref, une expérience sans pareille! »

Qu’est-ce qui l’a motivée à garder le contact pendant toutes ces années? « Ce sont les liens professionnels autant que personnels », répond-elle. Ces relations, qu’elle a maintenues, ont non seulement enrichi sa vie personnelle, mais également favorisé sa carrière. Les anciens admettent sans peine que leurs liens avec Deloitte les aident dans la poursuite de leurs objectifs personnels et professionnels. Ils peuvent profiter des formations et des outils conceptuels qu’offre le Cabinet pour se tenir au courant des évolutions sectorielles. Et, surtout, ils peuvent s’enorgueillir d’avoir travaillé pour une entreprise qui joue un rôle de chef de file sur le marché canadien. « Deloitte est un cabinet de premier plan et une entreprise véritablement citoyenne, souligne Tracey. Et, bien que cela fasse maintenant près de 12 ans que j’en suis partie, je continue à recevoir des courriels pour m’inviter à une rencontre ou pour me demander mon avis sur une question. J’ai l’impression de faire encore partie de la famille Deloitte! »

Rester au sein de la famille Deloitte est un des avantages à rester en contact grâce au programme du Réseau des anciens. Découvrez les autres avantages :

Questions? Plus de renseignements?

Nous joindre