This site uses cookies to provide you with a more responsive and personalised service. By using this site you agree to our use of cookies. Please read our cookie notice for more information on the cookies we use and how to delete or block them

Marque page Email Imprimer cette page

Politique d'investissement: la prudence reste de mise

Fin 2012, 70 % des PME belges ont réussi à enregistrer un bénéfice comptable 2. Parmi ces entreprises, 81 % d’entre elles ont payé de l’impôt des sociétés. Soit pas moins de 6 % en plus qu’en 2010 et 2011.

Cliquez sur la figure pour un écran plus grand.


Plus de la moitié des PME belges bénéficiaires ont payé au moins 26,7 % d’impôt des sociétés. Un quart des entreprises bénéficiaires a même payé plus que le tarif normal de 33,99 %.

Un quart des entreprises du secteur tertiaire paie 35,6 % ou plus d’impôt des sociétés. Le manque de stimulants fiscaux dans ce secteur et l’énorme quantité de dépenses non admises peuvent expliquer cette situation.

La société de management moyenne, qui est fortement visée pour l’instant, a quand même payé 32,5 % d’impôt des sociétés en 2012.

Cliquez sur le tableau pour un écran plus grand.

__________

2 Afin de pouvoir correctement évaluer l’impact des mesures fiscales, nous tenons uniquement compte des entreprises dont les comptes annuels se clôturent le 31 décembre.

Material on this website is © 2014 Deloitte Global Services Limited, or a member firm of Deloitte Touche Tohmatsu Limited, or one of their affiliates. See Legal for copyright and other legal information.

Deloitte refers to one or more of Deloitte Touche Tohmatsu Limited, a UK private company limited by guarantee, and its network of member firms, each of which is a legally separate and independent entity. Please see www.deloitte.com/about for a detailed description of the legal structure of Deloitte Touche Tohmatsu Limited and its member firms.

Get connected

 

 

More on Deloitte
Learn about our site